Construire les églises et développer les relations du Royaume

Philippe Decourroux à Sisteron

Vendredi 21 mars, Philippe Decourroux, chanteur compositeur venant de Suisse, a présenté une soirée dont le thème était « La prostitution, esclavage moderne ».

Voici le compte-rendu de cette superbe soirée transmis par nos amis Dominique et Catherine Garnier :

 

Chers amis,

Voici quelques échos de la soirée du 21 mars 2014.
Côté public : environ 140 personnes étaient présentes dans la salle de l’Alcazar : des chrétiens de différentes dénominations, mais aussi des non-chrétiens. Les maires de Sisteron et de Mison étaient parmi nous.
Nous avons commencé la soirée par un chant : « À contre courant » suivi du film. Celui-ci a interpellé et suscité des remarques. Le débat qui a suivi était fort intéressant et Philippe a pu témoigner de son engagement, de sa foi avec délicatesse et respect, « sans rentre dedans ».              Des échanges individuels se sont poursuivis autour du verre de l’amitié.
Plusieurs personnes nous ont demandé de faire venir Philippe pour un concert dans la région proche. Idée à retenir, pourquoi pas ?

L’entrée étant libre nous avons proposé une tombola avec un lot de productions de Philippe, le prix de billet étant libre.
Nous vous remercions :
pour les multiples prières pour cette soirée,
pour la promotion qui a été faite par chacun de vous,
pour tous ceux qui nous ont aidés à financer cette soirée.
Le financement se compose de trois dons et de la recette de la tombola.
Au total, nous avons eu une recette suffisante pour nous permettre de payer le cachet de Philippe, ses frais de route et la Sacem.
Il reste à notre charge les frais annexes: impression des affiches et flyers, le verre de l’amitié,… Cela représente notre participation.

Le travail de promotion de la soirée que nous avons effectué ces dernières semaines nous a donné l’occasion de rencontrer beaucoup de personnes. Parmi ces rencontres, nous gardons en mémoire ce parfum de bonne odeur qui se dégageait aux contacts de chrétiens engagés pour le Seigneur et pour son œuvre. Ils prenaient vraiment et simplement à cœur le travail de promotion pour cette soirée. Nous avons vraiment ressenti l’unité dans l’œuvre pour le Seigneur et cela en dehors de toute dénomination et de tout désir de récupération, de prosélytisme.Pour ma part quand je songe à ce parfum de bonne odeur, je le perçois dans mon esprit ou peut-être par l’Esprit Saint par une image que j’essaye de vous décrire par les lignes qui suivent.

Un patron, possède un immense verger.
Ce verger nécessite un important labeur.
Pour ce faire, tout autour, le patron a construit plusieurs maisons et installé dans chacune, un chef d’équipe et plusieurs ouvriers. Le chef d’équipe a la responsabilité, la charge de bien préparer son équipe pour que les ouvriers se sentent concernés, zélés,
engagés dans le travail qui les attend. Ils doivent aussi, être prêts à travailler ensemble, avec les autres équipes, dans un climat de respect et d’amour. Les équipes gardent leur identité, leur nom, mais le travail est en commun.
Le chef d’équipe peut venir accompagner et aider les ouvriers mais pas sans cesse les remplacer. La récolte des fruits sera d’autant plus importante que les ouvriers auront été bien préparés à travailler ensemble avec joie, sans rivalité, en respectant la différence des outils employés. Nous devons tous rester, chefs d’équipe et ouvriers, humbles. Le champ et les fruits appartiennent au grand Patron, au Seigneur du domaine, pas à nous.

Que le Seigneur vous bénisse. Merci à vous tous avec nos sentiments fraternels.
Ci-joint, quelques photos.

Dominique et Catherine.

21.03.14. 03

21.03.14. 01


Connaitre Dieu
Portes Ouvertes
Top Chrétien
Barnabas Solidarités Francophones